Déclaration de presse du CEI HALFAOUI à EL MOUDJAHID : L’accident de Aïn Oulmène (Setif)

Catégorie : À la Une, Actu, Média

Date : 6 février 2022

Sétif a vécu ce 01 février 2022 un événement tragique, de violentes explosions suivies d’un incendie ont eu lieu à Aïn Oulmène au niveau d’un entrepôt de produits cosmétiques. Cet accident industriel a mis en flammes les étages supérieurs de l’habitation et trois autres maisons voisines. Ce qui a causé le décès de 8 personnes, plus de 15 blessés et divers dommages matériels.

Parce que de la discussion jaillit la lumière, CEI HALFAOUI a répondu favorablement à la sollicitation du quotidien EL MOUDJAHID pour apporter son éclairage sur le sujet des risques majeurs en Algérie.

« L’explosion survenue dernièrement au niveau d’un entrepôt de produits cosmétiques sis à la cité des 583-Logements, dans la commune d’Aïn Oulmène, à une trentaine de kilomètres au sud du chef-lieu
 de la wilaya de Sétif, causant le décès de huit personnes en plus d’une quinzaine de blessés enregistrés par les services de la Protection civile, n’est malheureusement pas la première du genre. 

Plusieurs autres accidents similaires ou beaucoup plus graves ont été déplorés par le passé avec le même constat, à savoir la négligence des normes et règles de prévention et de sécurité, et la non-maîtrise des risques industriels tel que le stipule la réglementation en vigueur. Les conséquences sont d’autant plus dramatiques, lorsque l’impact de l’incident s’étend hors des limites de l’établissement touché, comme c’est le cas relevé lors de l’explosion de l’entrepôt d’Aïn Oulmène où des habitations avoisinantes ont été touchées par les flammes. Négligence, manque de culture préventive ou défaillance dans la réglementation ? Il faut dire qu’en matière de législation, l’Algérie a franchi des pas dans le domaine de la prévention et de la maîtrise des risques majeurs, notamment industriels, à travers la promulgation de la loi n° 04-20 du 25 décembre 2004 relative à la prévention des risques majeurs et à la gestion des catastrophes, dans le cadre du développement durable, intervenue, pour rappel, suite à l’explosion causée par une défaillance technique dans une chaudière du complexe GNL3… »

Lire la suite de l’article en dessous.